Sélectionner une page

J’ai récemment lu un livre dont le titre est « The One Thing, The surprisingly simple truth behind extraordinary results » de Gary Keller (qu’on pourrait traduire par: L’unique chose, l’étonnamment simple vérité pour obtenir des résultats extraordinaires).

Ce best-seller du New York Times se base sur une idée simple mais puissante :

Si vous souhaitez réussir dans la vie et avoir des résultats extraordinaires, vous devez concentrer votre énergie sur l’unique chose qui rendra tout le reste inutile ou facile.

L’auteur, un millionnaire qui a fondé l’une des plus grandes agences immobilières au monde, fait le parallèle avec l’effet domino: un simple domino peut en renverser un autre plus grand de 50%.

Ca ne parait pas grand-chose dit comme ça. Mais dans les faits, ça signifie qu’avec un domino de 5 cm, il est possible de renverser un domino de la taille:

  • d’un homme au bout du 10ème
  • de la tour Eiffel au bout du 23ème
  • du mont Everest au 31ème

L'effet domino peut s'appliquer à la perte de poids

Même si ce livre est principalement axé sur l’entrepreneuriat, les conseils qu’il dispense sont applicables à votre vie personnelle et à votre perte de poids: vous devez simplement trouver le domino principal sur lequel agir, qui renversera tous les autres.

Si je n’avais qu’un seul conseil à vous donner pour perdre du poids durablement

J’ai longtemps galéré pour comprendre comment brûler la graisse et atteindre mon physique idéal, mince et musclé: une carrure athlétique, muscles apparents et abdos dessinés, sans non plus ressembler à un kéké qui passe sa vie en salle de musculation.

Quand j’ai finalement eu mon déclic, tout m’est devenu simple. Les pièces du puzzle se sont mises en place comme par magie.

Le déclic que j’ai eu est le suivant:

La santé, le poids, l’apparence. Tout est une question d’alimentation.

J’avais beau faire tout le sport que je voulais (jusqu’à 20h de sport parfois!), je n’arrivais pas à avoir des abdos sculptés tant que je ne mangeais pas comme il fallait avec régularité.

La chose importante, c’est qu’il ne suffisait pas de manger les bons aliments mais la sensation que j’en avais comptait tout autant.

Car vous pouvez manger les bons aliments mais si cela vous dégoûte, vous ne tiendrez jamais sur le long terme.

Si je n’avais qu’un seul conseil à vous donner pour perdre du poids durablement, avoir le ventre plat et les abdos saillants, ce serait de trouver le moyen d’adorer vous nourrir sans féculents.

Oui, vous avez bien entendu: kiffer manger sans pâtes, sans pain, sans riz, sans céréales, sans lentilles, sans patates, sans haricots…

 

Pour avoir des abdos et perdre du poids durablement, apprenez à adorer manger des plats sans féculents

C’est seulement quand j’ai compris qu’il était possible d’être en pleine forme sans manger de féculents et que j’avais trouvé le moyen d’adorer ça, que j’ai commencé à avoir des abdos!

Je crois sincèrement que si vous vous concentrez sur cette unique chose, tout le reste sera inutile:

  • vous n’aurez plus besoin de résister de toutes vos forces au junk food, pâtisseries, pain etc.
  • vous n’aurez plus besoin de volonté pour manger sainement
  • que vous fassiez du sport ou non, vous perdrez du poids sans effort
  • vous serez satisfait émotionnellement et physiquement. Vous aurez le plaisir gustatif et la satiété durable.

Vous devez juste trouver le moyen d’adorer les plats à base de légumes, de protéines animales et de bon gras.

Et j’ai bien dit: ADORER !

Le mot semble fort, mais vous devez apprécier manger de cette façon autant que manger des burgers, des pizzas, des gâteaux, etc.

Manger sans féculent et kiffer, c'est possible !Ca peut vous sembler impossible mais en apprenant à cuisiner les bons plats, en changeant votre perspective sur ce qui vous fait du bien et en voyant les résultats rapides sur votre silhouette, vous aurez vos recettes fétiches qui déclencheront les mêmes envies que vos junk foods préférés.

L’avantage, c’est que vos bons plats sans féculents vous aideront à être en meilleure santé, à être plus mince, plus sec.

Vous réaliserez qu’il est possible de manger des repas sans féculents délicieux et « kiffant » et d’atteindre le physique de vos rêves. La combinaison du plaisir gustatif et du résultat sur votre corps créera des ancrages mentaux aussi forts que vos junk foods préférés.

Lasagne paléo sans féculent pour brûler la graisse

Aujourd’hui, je prends autant de plaisir à manger ce plat qu’un bon burger. Ce n’est pas arrivé du jour au lendemain. Avec l’habitude et les résultats, mon cerveau s’est reprogrammé pour apprécier ce genre de plat. Quand je mange ce plat, je pense à la fraîcheur, à toutes les vitamines, au goût délicieux, à la sauce bien grasse et j’ai la conviction que ça m’aide à perdre du gras. Toutes ces émotions sont maintenant associées à ce type de plat et pèsent dans la balance face au burger simplement bon mais qui n’aurait pas tous les autres avantages.

Pouvoir, ce n’est pas devoir

Bien sûr, cela ne signifie pas ne plus jamais manger de féculents ou de plats à base de céréales. Et si vous pratiquez une activité sportive régulière, votre corps en aura peut-être besoin.

Mais il y a une différence entre aimer manger un burger-frites et en être dépendant.

Si je vous dis qu’être accro à la cocaïne est mauvais pour la santé, vous serez d’accord avec moi. Pourtant beaucoup ne remettent jamais en question leur addiction à certains aliments, sous le prétexte que c’est socialement acceptable.

Au final, le but est d’avoir le choix, non d’être contraint par vos pulsions.

Votre unique chose est peut-être différente

J’ai toujours aimé le sport et la nourriture. Faire du sport n’a jamais été un effort pour moi. Je n’ai jamais eu besoin de personnes pour sortir faire du sport. C’est un plaisir que j’ai ancré en moi depuis toujours.

En revanche la nourriture a toujours été mon souci. Je suis un gros gourmand. Si vous voyez mon gabarit, vous ne comprendrez pas comment je peux manger autant. C’est pourquoi je devais trouver un moyen agréable de manger beaucoup tout en m’aidant à brûler la graisse si je voulais atteindre mon physique idéal.

Mais vous êtes peut-être différent. Votre surpoids, votre personnalité et vos frustrations sont différents. Et pour cela, le « domino » sur lequel vous devez vous concentrer est différent.

Voici quelques autres suggestions:

S’entourer des bonnes personnes

Si vous êtes quelqu’un de sociable, qui a besoin de partager une expérience et dont l’énergie augmente au sein d’un entourage, votre « unique chose » est peut-être de passer la majorité de votre temps avec le « bon groupe » d’amis

Si vous faites en sorte de vous entourer constamment de personnes qui maintiennent un style de vie sportif et sain, leur façon de pensée et leurs habitudes déteindront automatiquement sur vous. Vous avez donc peut-être juste besoin de passer un maximum de temps avec ces personnes.

Par conséquent, cela signifie aussi passer moins de temps avec des personnes dont le style de vie est à l’opposé de vos objectifs.

Pour faire un parallèle, si vous êtes célibataire mais que tous vos amis sont casés et ont des gamins, vous devrez vous entourer de personnes ayant une vie sociale qui bouge plus. Ainsi, vous aurez davantage l’occasion de fréquenter des lieux où la rencontre est plus propice qu’à l’apéro dinatoire où il faut zigzaguer entre les poussettes et qui se termine à 23h. Cela se fait nécessairement au détriment de votre groupe d’amis principal. Ce n’est pas parce que vous ne les aimez plus, c’est simplement parce que vos « besoins » du moment exigent ce changement temporaire.

Manger copieusement pendant vos repas

Peut-être qu’à votre stade actuel, votre problème est de manger des cochonneries hors des repas.

Dans ce cas-là, si vous vous concentrez simplement sur l’idée de manger copieusement pendant vos 2 à 3 repas quotidiens, vous n’aurez plus à vous préoccuper des nombreuses cochonneries qui existent.

Trouver une activité sportive que vous adorez

Pour beaucoup, faire du sport est une corvée. Mais si vous trouvez une activité sportive ludique, dans laquelle vous vous épanouissez, le reste découlera naturellement.

En pratiquant une activité sportive que vous adorez, vous vous intéresserez ensuite naturellement à la nutrition. Pour devenir meilleur ou pour que votre corps reflète vos efforts.

Pour citer un exemple parmi tant d’autres, beaucoup d’hommes s’intéressent d’abord à la musculation avec des résultats encourageants. Puis ils s’intéressent à la nutrition, à la qualité de leur sommeil et leur santé globale pour améliorer leur performance ou mieux révéler les muscles qui sont cachés sous la graisse. S’ils ne s’étaient pas intéressés au sport d’abord, ils n’auraient peut-être jamais eu l’inertie nécessaire pour s’intéresser au reste.

Résoudre une source de stress, d’anxiété ou de dépression

Chez la plupart des personnes insatisfaites de leur apparence, la nourriture sert de défouloir pour palier au stress, à l’anxiété et à la dépression.

Regarder au fond de soi et faire face à ses problèmes peut demander un courage surhumain tant ils nous paraissent insurmontables. On se sent piégé et la solution la plus simple est de détourner le regard et divertir son attention à l’aide d’autres plaisirs immédiats.

Pourtant, c’est souvent le meilleur moyen pour en finir définitivement avec les comportements alimentaires compulsifs.

Ca peut être un projet stressant passager comme ça peut être un boulot que vous détestez et qui vous pèse au quotidien depuis longtemps. Peut-être que c’est une relation (ou l’absence de relation) qui vous mine le moral.

Vous avez beau contourner la source de vos problèmes mais vous reviendrez toujours en face. Parfois, il faut prendre son courage à deux mains et creuser au fond afin de trouver les ressources nécessaires pour aller de l’avant.

Donnez-vous un challenge et ne rompez pas la chaîne

Si vous avez un peu l’esprit de compétition, lancez-vous un défi: changez une de vos habitudes néfastes pendant 30 jours par exemple.

Imprimez un calendrier, collez-le dans une pièce où vous passez quotidiennement. Barrez chaque « jour gagnant » d’une grosse croix rouge.

Et concentrez-vous sur cette unique chose: ne rompez pas la chaîne de croix !

Pour maigrir durablement, lancez-vous un défi simple

Soyez créatif. A chaque problème, il existe une solution simple. Plus votre solution est simple, plus ce sera facile d’agir.

Les autres idées intéressantes du livre

Le livre explore d’autres concepts intéressants qui peuvent vous bénéficier, que ce soit pour perdre du poids ou améliorer votre vie au sens large.

Vous n’avez pas besoin d’autant de discipline que vous imaginez

Contrairement à ce que pensent la plupart des gens, le succès n’est pas un long marathon d’actions disciplinées de bout en bout. L’accomplissement ne vous demande pas d’être un spartiate dont chacune des actions est calculée, et qui se doit de répondre par le self-control à chaque situation à tout jamais.

Le succès est en réalité un sprint amorcé par suffisamment de discipline pour que l’habitude fasse enfin effet et prenne le relai.

On croit qu’il faut une discipline de fer pour réussir quelque chose qui nous semble difficile. Mais selon le livre, l’astuce pour réussir, c’est de choisir La bonne habitude et d’apporter juste ce qu’il faut de discipline pour l’établir.

En 2009, des chercheurs de l’Université de Londres ont demandé à un panel d’étudiants de se fixer des objectifs en terme de diète ou d’exercices et ont mesuré le temps qu’il leur fallait pour arriver à maintenir ce nouveau changement sans effort. Selon cette étude, il faudrait en moyenne 66 jours pour ancrer une nouvelle habitude alimentaire.

Pour maigrir durablement sans effort, il faut ancrer de nouvelles habitudes

Plus vous prenez l’habitude de faire quelque chose, moins vous avez besoin de discipline pour l’accomplir.

Dans les faits, la durée varie en fonction de la difficulté du changement souhaité. Mais maintenir une nouvelle habitude demande surtout un effort au début qui décroit avec le temps.

Vous souvenez-vous à quel point vous n’aimiez pas vous brosser les dents quand vous étiez enfant? Je parie qu’aujourd’hui, vous le faites sans réfléchir. Il y a même des chances pour que vous soyez dégoûté de vous si vous ne le faites pas!

Utilisez votre volonté à bon escient

Votre volonté est limitée. C’est pourquoi vous devez éviter de vous éparpiller.

Si vous essayez de réaliser plusieurs choses qui demandent de l’effort, vous vous essoufflerez rapidement.

Vous devez donc trouver des moyens pour limiter l’usage de votre volonté.

Par exemple:

  • Ne faites vos courses qu’une fois par semaine pour limiter les achats impulsifs
  • Évitez d’acheter des cochonneries pour ne pas être tenté d’en manger une fois chez vous
  • Préparez vos repas à l’avance pour ne pas être tenté d’appeler le livreur de pizza en rentrant chez vous
  • Prenez votre sac de sport au travail pour ne pas repasser chez vous (et poser vos fesses sur le canapé).

Tout ne se vaut pas

Selon la loi de Pareto, 80% des résultats proviennent de 20% des efforts. En soit les chiffres n’ont pas une réelle importance. Cette loi est formulée ainsi pour souligner le déséquilibre entre une mince minorité qui a un effet majeur et dominant.

Pour perdre du poids durablement, concentrez-vous sur les 20% qui apporteront 80% du résultat : l'alimentation

L’auteur pousse l’idée plus loin en incitant le lecteur à trouver l’unique chose qui apporte la majorité des résultats.

Pour transformer votre corps, la grande majorité des résultats vient de la façon de vous alimenter.

Quel que soit le chemin que vous empruntez, quelle que soit l’unique chose sur laquelle vous concentrez vos efforts aujourd’hui, vous en arriverez toujours à l’alimentation.

De même que pour prendre de la masse musculaire, les exercices sur lesquelles vous devez concentrer la (très) grande majorité de vos efforts se comptent sur les doigts d’une main.

Si on pousse le concept de Pareto à « l’unique chose », le plus important pour prendre du muscle est le concept de surcharge progressive. Mais ça sera le sujet d’un prochain article.

La prochaine étape pour être plus mince, plus musclé

Comme les dominos qui tombent les uns après les autres, le succès est séquentiel. Quand votre problème principal n’en est plus un, vous pouvez gérer le suivant.

Pour moi pratiquer un sport n’a jamais été un problème. Arrêter de manger des féculents et apprécier cette façon de me nourrir fut un énorme obstacle pour atteindre mon physique idéal.

Bien sûr, ma façon de manger est loin d’être parfaite. Il m’arrive de faire des craquages comme tout le monde. C’est humain. Mais parce que j’ai appris à adorer des plats à base de légumes, j’arrive à repartir du bon pied rapidement.

Aujourd’hui, je dépasse rarement les 15% de masse grasse alors qu’il y a 3-4 ans, je n’étais jamais en dessous!

Mon prochain objectif est de trouver le moyen de me maintenir en dessous de 10% de masse grasse durablement et sans effort.

Pour cela, je sais que l’unique chose sur laquelle je dois me concentrer aujourd’hui est d’arrêter ma plus grande addiction… les bonbons! J’ai donc commencé mon challenge 60 jours sans bonbon depuis une semaine. Je vous parlerai de cet addiction, son origine et le résultat de mon challenge dans un prochain article!

Maintenant, c’est à vous. Si vous voulez perdre du poids durablement, être plus mince et avoir des abdos, vous devez trouver l’unique chose sur lequel vous devez vous concentrer aujourd’hui. Dites-le-moi dans les commentaires et engagez-vous!